Devenez conseiller(ère) en Image – Relookeur(se) et Coach

Une formation au Top pour les personnes qui veulent changer de carrière et/ ou devenir un (e) expert de l’Image en un an. Un job sur mesure pour les passionné(e).

Relooking ?  Conseil en Image ? Coaching ?

Pour la plupart des personnes ces trois mots veulent dire la même chose … Grosse erreur !!!

Prenons le dico :

  • Relooking : action de relooker, de donner une nouvelle apparence (à qqch, à qqn)
  • Conseil en image : Conseil : recommandation, avis donné sur ce qu’il faut faire ou éviter au niveau de son image : la perception (comment on se perçoit et que l’on est perçu).
  • Coaching : accompagnement de dirigeants, de sportifs, d’équipes sportives, ou d’individus, pour le développement de leurs savoir-faire entre autre en milieu professionnel. Bon, le dictionnaire ne nous donne pas beaucoup plus d’informations, vous m’étonnez que tout le monde y perde son latin … Essayons de décortiquer tout cela …

Relooking :

On décortique le mot …

  • Re : Nouveau
  • Look : style, tendance
  • Ing : « Faire maintenant »

Donc le relooking est une modification de l’apparence de quelqu’un en un très court instant en suivant dans plus de 90% des cas son intuition.

On passe de la « Monster High » à la Barbie ou parfois le contraire.

Atouts :

– Rapide

– Changement peut être radical

– Pas besoin de connaissances particulières

– Un relooking dure maximum 03h00

– Un(e) relookeur (se) peut prester jusqu’à 10 relookings par jour si il est secondé d’un(e) bon(ne) coiffeur (se).

– Pas de routine mais il y a un risque de démotivation. Après quelques années on peut se blaser.

 

Conseil en image :

On décortique le mot …

Conseil : Avis, indication donnés à quelqu’un par quelqu’un d’autre pour le diriger dans sa conduite, dans ses actes ; recommandation.

Image : L’image de soi, quand elle est en lien avec l’identité physique, est assimilée à l’image que nous renvoie notre corps, et à l’interprétation qu’on en fait ou que les autres en font. Sur le plan psychologique, elle est liée à l’estime de soi, la façon dont on se juge ou que les autres jugent.

Donc le conseil en image c’est l’adaptation de l’aspect physique en tenant compte de la personnalité de la personne. C’est diriger quelqu’un en le conseillant au mieux.

On fait ressortir la beauté intérieure de l’individu vers l’extérieur.

Le conseil en image, à la différence du relooking, demande beaucoup plus d’écoute et de connaissances.

Le (la) conseillé (re) en image suis rarement son intuition, c’est avant tout un (e) théoricien(ne) spécialisé (e) dans énormément de domaines tels que l’analyse couleurs, l’étude morphologique, le maquillage, la coiffure, la psychologie, le langage corporel, la psychomorlogie, … il étudie sans arrêt.

 

Coaching :

On décortique le mot …

Le coaching est un accompagnement personnalisé ou collectif cherchant à améliorer les compétences et la performance d’un individu, d’un groupe ou d’une organisation, grâce à l’amélioration des connaissances, l’optimisation des processus et des méthodes d’organisation et de contrôle.

Le mot « coaching », désigne une activité orientée vers l’accompagnement et l’épanouissement de la personne coachée. Les différentes activités sont dirigées par une personne appelée coach.

L’usage du mot coaching est apparu en France et en Europe au milieu des années 1990, en provenance d’Amérique du Nord.

Le mot « coaching » désigne un processus pédagogique d’apprentissage.

Le coaching permet de réaliser un accompagnement professionnel .On parle aussi d’accompagnement opérationnel ou encore d’accompagnement personnel au changement, hors de la sphère strictement professionnelle.

Le coaching se distingue clairement du mentorat par le positionnement.

En coaching, l’accompagnateur (« coach ») se situe aux côtés de la personne accompagnée (coaché) dans une position d’égalité. Le mentor est généralement un supérieur hiérarchique, a un rôle de guide, et agit dans le cadre de fonctions plus spécifiées.

En bref, en ce qui nous concerne, le coaching est juste un suivi d’un conseil en image, fait soit par le conseillé en image lui-même si cela rentre dans ses compétences, soit par un autre spécialiste, soit conjointement.

 

Quels types de conseils transmettent un(e) conseiller (ère) en Image- un coach?

Tout ce qui concerne :

  1. Les couleurs
  2. La morphologie
  3. Le maquillage
  4. La coiffure
  5. L’hygiène
  6. Le langage gestuel
  7. Communication
  8. C’est un carnet de bonnes adresses sur pattes
  9. Ect …

Qui peut devenir « Conseiller(ère) en Image -Relookeur(se)- Coach » ?

Cette formation est accessible à tous et toute mais être passionné(e) par le monde de la mode, l’esthétique et/ou la coiffure est un véritable atout.

Un certificat d’enseignement supérieur est vivement conseillé.

Au terme de notre formation vous serez apte à :

Hygiène :

  1. Définir de manière complète et correcte « l’hygiène ». (Savoir)
  2. Citer et expliquer les différents domaines de l’hygiène. (Savoir)
  3. Elaborer une liste de minimum 20 règles concernant « l’hygiène élémentaire » (Savoir-faire)
  4. Conseiller ses futures clientes si elles ont des questions en rapport avec ce sujet ou si cela s’avère nécessaire en fonction des questions posées ou de visu. (Savoir-faire et Savoir -être).
  5. Etre d’hygiène irréprochable. (Savoir-être)

Bonnes manières :

  1.  Se tenir correctement quel que soit la situation ou l’endroit où il se trouve et conseiller les autres  (Savoir-être)

Langage gestuel :

  1. Expliquer les huit profils psychogestuels et de déterminer leur provenance (Savoir)
  2. Décrire une cinquantaine de gestes et donner leurs significations (Savoir- faire)
  3. Elaborer un tableau d’évaluation du langage gestuel pouvant être utilisé lors d’un conseil en image (Savoir-faire)
  4. Conseiller ses futures clientes si elles ont des questions en rapport avec ce sujet ou si cela s’avère nécessaire en fonction des gestes remarqués. (Savoir-faire et Savoir -être).
  5. Etre conscient de son propre langage gestuel et le modifier si nécessaire (Savoir-être)

Analyse couleurs.  

  1. Expliquer la symbolique des couleurs. (Savoir)
  2. Connaître la symbolique des couleurs principales (blanc, noir, jaune, orange, rouge, rose, violet, bleu, vert, brun) (Savoir)
  3. Citer les tons. (Savoir)
  4. Connaitre les couleurs primaires, secondaires et tertiaires et les replacer sur le cercle chromatique. (Savoir)
  5. Dessiner et expliquer le cercle chromatique. (Savoir et Savoir- faire)
  6. Définir « couleurs complémentaires » + les nommer. (Savoir)
  7. Expliquer «  couleurs analogiques » (Savoir)
  8. Expliquer « couleurs claires et foncées » (Savoir)
  9. Définir « valeur » et « gamme ». (Savoir)
  10. Nommer et expliquer les 7 contrastes de couleurs. (Savoir)
  11. Expliquer la corrélation entre les saisons et les contrastes. (Savoir)
  12. Citer et expliquer ce que les théoriciens de la recherche des couleurs ont découvert. (Savoir)
  13. Établir un tableau récapitulatif des comportements rencontrés en fonction des saisons ainsi qu’un questionnaire pouvant être utilisé lors des futurs conseils en image. (Savoir et Savoir-faire)
  14. Déterminer la saison d’une dame en fonction de sa personnalité. (Savoir- faire)
  15. Connaître la signification du choix d’une couleur subjective et la(es) saison(s) pouvant s’en référer. (Savoir)
  16. Utiliser correctement le tableau sur les couleurs subjectives et créer un nuancier reprenant celles-ci. (Savoir-faire)
  17. Fabriquer des nuanciers (4 saisons) à l’aide de cartons de couleurs. (Savoir- faire)
  18. Déterminer si une couleur est chaude ou froide et les reclasser dans les saisons principales. (Savoir- faire)
  19. Connaitre le diagramme des sous-saisons. (Savoir)
  20. Enumérer les couleurs neutres. (Savoir)
  21. Reclasser toutes les couleurs en saisons et sous- saisons. (Savoir- faire)
  22. Utiliser le système NCS. (Savoir- faire)
  23. Expliquer les différentes étapes d’un drapage. (Savoir)
  24. Réaliser un drapage professionnel. (Savoir- faire)
  25. Réaliser un drapage final. (Savoir- faire)
  26. Réaliser un tableau reprenant les effets des couleurs sur les visages par rapport aux saisons et aux draps utilisés. (savoir-faire)
  27. Expliquer ce qu’il se passe lorsqu’une personne porte de mauvaises couleurs. (Savoir)
  28. Etre conscient des causes d’une analyse erronée. (Savoir- être)
  29. Expliquer comment combiner les couleurs. (Savoir-faire)
  30. Trier une garde-robe. (Savoir- faire)
  31. Etablir un dossier récapitulatif pour une cliente reprenant ses couleurs permises et ses couleurs déconseillées en fonction de sa personnalité et en fonction du drapage. (Savoir-faire)
  32. Citer les théories qu’étudie J. Itten (Noms des théoriciens de la couleur) (Savoir)
  33. Citer les différents points de vue pouvant être pris en compte afin de résoudre les problèmes liés aux couleurs. (Savoir)
  34. Expliquer le triple point de vue sous lequel le problème esthétique des couleurs peut se concevoir (Savoir)
  35. Donner trois exemples qui pourraient illustrés la symbolique des couleurs. (Savoir- faire)
  36. Définir le caractère d’une couleur. (Savoir)
  37. Définir le ton d’une couleur. (Savoir)
  38. Expliquer comment peut-on modifier le ton d’une couleur. (Savoir)
  39. Citer cinq façons de créer physiquement des couleurs. (Savoir)
  40. Déterminer l’unité de mesure des longueurs d’onde lumineuse. (Savoir)
  41. Expliquer Où et comment naissent les couleurs ors que l’on sait que les ondes lumineuses en elles-mêmes sont incolores. (Savoir-faire)
  42. Expliquer ce qu’est une couleur de soustraction. (Savoir)
  43. Citer les couleurs à mélanger pour obtenir du noir. (Savoir)
  44. Définir la réalité des couleurs et expliquer à quoi elle s’oppose. (Savoir)
  45. Donner douze exemples ou l’effet coloré et la réalité de la couleur ne sont pas identiques. (Savoir-faire)
  46. Définir « Harmonie » des couleurs. (Savoir)
  47. Définir le contraste successif. (Savoir)
  48. Définir le contraste simultané et Donner trois exemples. (Savoir)
  49. Citer les mélanges à exécuter pour avoir un « équilibre harmonieux ». (Savoir)
  50. Définir les accords subjectifs de couleurs. (Savoir)
  51. Représenter à l’aide d’une bandelette le plus fort contraste de la couleur en soi. (Savoir-faire)
  52. Colorier un damier (5 cm sur 5 cm, 1 cm par couleur) en utilisant la théorie de la couleur en soi (Savoir-faire)
  53. Représenter à l’aide de deux bandelettes les deux plus forts contrastes clair-obscur. (Savoir-faire)
  54. Réaliser un damier (5 cm sur 5 cm, 1 cm par couleur) en utilisant la théorie du contraste clair- obscur, sans utiliser de blanc, de noir et de gris. (Savoir-faire)
  55. Représenter à l’aide d’une bandelette le plus fort contraste chaud et froid. (Savoir-faire)
  56. Expliquer comment définir le caractère des couleurs chaudes et froides. (Savoir et Savoir-faire)
  57. Expliquer comment représenter les effets de perspective et de relief au niveau du contraste chaud et froid. (Savoir et Savoir-faire)
  58. Citer les 6 paires de couleurs complémentaires que l’on peut remarquer sur le cercle chromatique. (Savoir-faire)
  59. Expliquer de quoi est composée la couleur complémentaire d’une couleur spectrale. (Savoir)
  60. Diminuer le degré de saturation d’une couleur. (Savoir-faire et Savoir)
  61. A l’aide de bandelettes, d’établir des rapports quantitatifs équilibrés en utilisant la théorie de Goethe concernant les valeurs de lumière. (Savoir et Savoir-faire)
  62. Citer tous les accords harmonieux en deux tons. (Savoir)
  63. Citer les accords harmonieux en trois tons. (Savoir)
  64. Citer les accords harmonieux en quatre tons. (Savoir)
  65. Représenter en couleur les couleurs primaires et secondaires sous forme de « formes géométriques ». Indiquer sous les formes représentants les couleurs primaires leurs symboliques. (Savoir-faire et Savoir)
  66. Expliquer pourquoi doit-on faire attention aux effets spatiaux des couleurs lors de la composition d’une tenue (Savoir)
  67. Expliquer pourquoi l’éclairage d’une pièce est-il très important pour bien définir les couleurs entre autre lors d’un drapage. (Savoir)
  68. Citer le type de lumière idéal pour les analyses. (Savoir)
  69. Citer les quatre problèmes principaux qui fixent le cadre de l’enseignement de l’impression des couleurs. (Savoir)
  70. Définir l’ « effet moral et sensuel » des couleurs. (Savoir)
  71. Citer les cinq sortes de modifications qu’une couleur peut subir. (Savoir)
  72. Citer les différentes orientations possibles dans les tracés et dire quelles sont leurs significations ? (Savoir)
  73. Expliquer de quoi dépend l’effet d’une composition. (Savoir)
  74. Expliquer pourquoi le noir et le blanc sont nécessaires à toute composition (Savoir)

Morphologie

  1. Mesurer correctement un(e) client(e). (Savoir-faire)
  2. Observer à l’œil nu un(e) client(e) et déterminer sa morphologie et énumérer ses particularités les plus visibles. (Savoir-faire)
  3. Dessiner un schéma de la représentation morphologique d’une personne sur papier millimétré en tenant compte des mesures exactes. (Savoir-faire)
  4. Déterminer la morphologie d’un(e) client(e) à l’aide de mesures. (Savoir- faire et Savoir)
  5. Etudier et analyser toutes les particularités morphologiques qu’il peut rencontrer. (Savoir)
  6. Trier et proposer des vêtements par taille en fonction de la morphologie, des particularités et de la saison (+ sous saison) d’un(e) client(e). (Savoir-faire)
  7. Nommer correctement un vêtement bien défini (Savoir et Savoir-faire)
  8. Etudier les types de vêtements déconseillés ou conseillés pour chaque morphologie et expliquer pourquoi. (Savoir)
  9. Citer, expliquer et définir chaque morphologie. (Savoir)
  10. Trier des documents (Savoir-faire)
  11. Etablir une structure pour un dossier déterminé (Savoir-faire)
  12. Ne prendre en compte que les informations importantes et judicieuses. (Savoir-faire)
  13. Rédiger un dossier d’analyse. (Savoir-faire)
  14. Conseiller correctement un(e) client(e) (vulgariser les termes, voix posée, patience,…) (Savoir-faire)
  15. Etudier, citer et expliquer les styles de base (8) (Savoir)
  16. Expliquer avec ses propres mots les styles les plus connus et les reclasser dans les styles de base. (Savoir-faire)
  17. Construire un carnet de style et l’actualiser en fonction de la mode. (Savoir-faire)
  18. A l’aide de vêtements, habiller un(e) client(e) dans différents styles déterminés et bien la(e) conseiller au niveau de ses achats. (Savoir-faire)
  19. Etablir un questionnaire adapté afin de déterminer :  La morphologie, les particularités morphologiques, le(s) style(s) …, d’un(e) futur(e) client(e).   (Savoir)
  20. Rédiger un dossier reprenant tous les conseils adaptés en fonction de sa morphologie, de ses particularités, de ses demandes particulières, de sa personnalité … (Savoir-faire)
  21. Conseiller correctement une cliente au niveau des accessoires (sacs à main, chaussures, foulards, …) (Savoir-faire)
  22. Proposer différentes manières de porter un foulard. (Savoir-faire)
  23. Conseiller une cliente au niveau bijoux et des pierres précieuses (Savoir-faire)
  24. Connaître et savoir reconnaître les pierres précieuses conseillées en fonction des saisons. (Savoir-faire)
  25. Conseiller sous-vêtements, maillots de bain, … en fonction des particularités morphologiques. (Savoir-faire)
  26. Conseiller des lunettes par rapport à la morphologie du visage. (Savoir-faire)

Maquillage :

  1. Reconnaître les divers accessoires indispensables en maquillage et donner leur(s) fonction(s) – utilisations. (Savoir et Savoir-faire)
  2. Connaître la durée de conservation des produits utilisés. (Savoir)
  3. Dicter les règles d’hygiène minimum. (Savoir)
  4. Expliquer avec ses propres mots la structure de la peau (épiderme- derme- hypoderme) et expliquer leur(s) fonction(s). (Savoir)
  5. Compléter le schéma de la peau. (Savoir)
  6. Expliquer le Ph de la peau avec ses propres mots. (Savoir)
  7. Citer et expliquer les différents types de peau. (Savoir)
  8. Compléter et reconnaître les différents schémas de types de peau. (Savoir)
  9. Citer et expliquer les différentes étapes des soins du visage. (Savoir)
  10. Expliquer avec ses propres mots à un(e) client(e) son type de peau et donner les conseils adaptés. (Savoir et Savoir-faire)
  11. Enumérer le matériel nécessaire pour un soin visage complet. (Savoir)
  12. Reconnaître une peau en fonction de sa saison. (Savoir-faire)
  13. Citer et expliquer les différentes techniques utilisées pour déterminer un ton chaud ou froid au niveau de la peau. (Savoir)
  14. Reproduire un tableau récapitulatif des différentes tonalités de peau en fonction des saisons. (Savoir)
  15. Compléter un schéma de l’œil. (Savoir)
  16. Expliquer les différentes caractéristiques des yeux selon les saisons. (Savoir)
  17. Observer et déterminer la saison en fonction des yeux. (Savoir-faire)
  18. Expliquer avec ses propres mots comment on peut justifier le choix d’une saison par rapport à la couleur des cheveux. (Savoir-faire)
  19. Déterminer la morphologie d’un visage. (avec l’aide d’un mètre, si nécessaire) (Savoir et Savoir-faire)
  20. Citer et expliquer les différentes morphologies qu’il peut rencontrer au niveau des visages.(Savoir)
  21. Expliquer avec ses mots ou à l’aide de dessins les différentes particularités qu’il peut observer au niveau des yeux, de la bouche et du nez. (Savoir-faire)
  22. Sur une photo ou sur un visage, déterminer les caractéristiques au niveau :  morpho-visage- yeux- nez- bouche- autre (Savoir-faire)
  23. Utiliser le cercle chromatique pour expliquer le fonctionnement des « correcteurs » (relire correctement : « corrections relatives au teint ») (Savoir)
  24. Expliquer avec ses mots et à l’aide d’un schéma la méthode du contouring. (Savoir-faire)
  25. Expliquer la différence qu’il y a entre BB, CC crème et fond de teint. (Savoir)
  26. Utiliser son tableau récapitulatif « Maquillage- Couleurs par rapport aux saisons » (Savoir-faire)
  27. Expliquer comment maquiller les yeux, le nez, la bouche en fonction des différentes particularités qu’il peut rencontrer. (Savoir-faire)
  28. Expliquer avec ses mots les 3 théories existantes pour choisir la (les) couleur(s) de(s) ombre(s) à paupière(s). (Savoir)

Maquillage/ Pratique (en option : prévoir 250€ avec ce pack)

  1. Reconnaître et utiliser correctement le matériel mis à sa disposition.
  2. Diagnostiquer à l’aide d’un questionnaire préalablement réalisé et du matériel mis à sa disposition (foulards, fonds de teint, …) le type de maquillage adéquat à chacun de ses modèles en tenant compte entre autres des particularités, du ton de base de la peau, de la forme des yeux, …
  3. Respecter les règles d’hygiène.
  4. Entretenir correctement son matériel.
  5. Conseiller correctement une cliente lors du maquillage proprement dit.
  6. Etablir un dossier « conseil » correct et vulgarisé dans le but de le fournir à sa cliente (produits, texture, couleurs outils, localisations schématiques)
  7. Préparer son matériel avant le soin visage et le maquillage.
  8. Tenir compte des lignes du visage pour un maquillage.
  9. Réussir à maquiller :

* Les maquillages « beauté »

– Mise en beauté (15 à 20 minutes)

– De jour (20 à 30 minutes)

– Cocktail (30 à 40 minutes)

– Mariée (30 à 40 minutes)

– Soir (30 à 45 minutes)

– Grand soir (45 minutes)

* Les maquillages adaptés aux particularités ethniques et morphologiques

– Jeune fille de 15 à 20 ans

– Femme mature de plus de 60 ans

– Peau noire et métissée

– Visage asiatique

* Les maquillages professionnels

– Photos (30 minutes)

– Mannequin ou podium (40 minutes)

* Les maquillages artistiques

Contouring– utiliser correctement des fards modeleurs.

… en tenant compte entre autres des particularités, du ton de base de la peau, de la forme  des yeux, …  en respectant un ordre chronologique des différentes étapes.

  Coiffure- coupes :

  1. Expliquer avec ses propres mots l’évolution qu’il y a eu au niveau de la coiffure depuis la Préhistoire. (Savoir)
  2. Citer et expliquer les points à évaluer lors d’un diagnostic cheveu. (Savoir)
  3. Diagnostiquer différentes chevelures. (Savoir)
  4. Citer les 3 zones dans lesquelles on peut trouver des épis. (Savoir)
  5. Conseiller une cliente quand celle-ci a des épis indésirables. (Savoir-faire)
  6. Citer les 4 catégories que l’on peut rencontrer au niveau de la densité d’une chevelure. (Savoir)
  7. Expliquer les causes des différentes chutes de cheveux. (Savoir)
  8. Citer et expliquer les caractéristiques physionomiques et morphologiques que l’on peut rencontrer et donner les corrections possibles. (Savoir)
  9. Compléter un tableau reprenant le diagnostic cheveu ainsi que les caractéristiques physiques en vous basant sur différents modèles, donnez vos conclusions et les conseils adaptés. (Savoir)
  10. Citer et expliquer les différents objets nécessaires pour des coupes. (Savoir)
  11. Expliquer les critères de choix pour l’achat des outils. (Savoir)
  12. Citer et expliquer les différentes étapes à suivre pour qu’un styliste réalise un service de coupe de cheveux personnalisé. (Savoir)
  13. Reproduire ou reconnaitre les schémas : les zones de la tête, les partitions, les projections, les distributions, les angles de coupes, les mèches. (Savoir)
  14. Citer et expliquer les concepts invariables. (Savoir)
  15. Citer et expliquer les 3 possibilités pour donner de la texture à une mèche de cheveux. (Savoir)
  16. Citer les phases du protocole d’une coupe de cheveux. (Savoir)
  17. Couper des cheveux (tête de coiffure) en fonction d’un schéma.
  18. Réaliser des schémas de coupes adéquats.
  19. Utiliser et s’entrainer aux différentes techniques de coupes et de coiffure (Brushing- boucles- …)
  20. Réaliser un dossier d’analyse et de conseils complet pour un(e) client(e) déterminé(e). (Savoir-faire)
  21. Accompagner sa ou son client(e) chez un coiffeur diplômé et donner des instructions précises sur la coupe désirée et choisie (Savoir- faire)

Coiffure- colorations :

  1. Expliquer pourquoi la coloration est en « développement » (Savoir)
  2. Expliquer la symbolique des couleurs en colorations cheveux et l’impact qu’une couleur peut avoir en fonction des personnalités rencontrées dans les 4 saisons. (Savoir)
  3. Expliquer à l’aide de schémas détaillés ce qu’est – la mélanine- l’eumélanine- la phaéomélanine. (Savoir)
  4. Expliquer le « mélange : oxydant-colorant » (Savoir)
  5. Citer et expliquer les différents types de coloration. (Savoir)
  6. Expliquer ce qu’est « évaluer une couleur ». (Savoir)
  7. Citer le nom d’une couleur sur base d’un code numérique. (Savoir)
  8. Etudier les échelles de tons et de reflets universels. (Savoir)
  9. Expliquer comment éliminer des reflets (Savoir)
  10. Expliquer ce qu’un fond d’éclaircissement. (Savoir)
  11. Expliquer les différents contrastes possibles. (Savoir)
  12. Déterminer la saison d’un(e) client(e) en fonction de la couleur naturelle de ses cheveux. (Savoir)
  13. Réaliser et utiliser un tableau récapitulatif des couleurs conseillées en fonction des saisons afin d’aiguiller correctement vos client(e)s (Savoir)
  14. Rédiger un dossier complet et personnalisé reprenant l’ensemble des colorations possibles pour une personne (Savoir-faire)
  15. Accompagner sa ou son client(e) chez un coiffeur diplômé et donner des instructions précises sur la coloration désirée et choisie (Savoir- faire)

Psychomorphologie- Ennéagramme- … :

  1. Déterminer la personnalité d’une personne suite à l’analyse du visage en restant objectif (Savoir-faire)
  2. Déterminer le profil par rapport à un questionnaire adapté. (Savoir-faire)
  3. Pouvoir conseiller correctement une personne par rapport à sa personnalité. (Savoir-faire)
  4. Citer et expliquer les 4 profils psycho morphologiques. (Savoir)
  5. Citer et expliquer les 8 profils déterminés par André Le Senne (Savoir)
  6. Citer et expliquer les 9 profils de l’ennéagramme. (Savoir)
  7. Etre conscient des limites des différents systèmes usités (Savoir- être)

Médias :

  1. Ecrire des chroniques « beauté » destinées à la radio et aux magazines. (Savoir-faire)
  2. Présenter des chroniques « beauté » à la radio et à la télévision. (Savoir-faire)
  3. Gérer la présence d’une caméra (Savoir-faire)
  4. Bâtir sa e-réputation : l’art de tisser sa toile sur les réseaux sociaux. (Savoir-faire)
  5. Créer une page commerciale sur les réseaux sociaux. (Savoir-faire)
  6. Créer un blog (Savoir-faire)
  7. Développer sa visibilité et sa notoriété (Savoir-faire)
  8. Créer le Buzz (Savoir-faire)
  9. Entretenir ses réseaux (Savoir-faire)
  10. Elaborer des cartes de visite, triptyques, folders, … destinés à faire sa publicité. (Savoir-faire)
  11. Se présenter lors d’un entretien d’embauche à la radio, télévision, … (Savoir-faire)
  12. Parler en public. (Savoir-faire)
  13. Incarner son identité de marque à travers son image personnelle (Savoir-faire)
  14. Rayonner et consolider son identité de marque (Savoir-faire)

Relooking :

  1. Relooker un homme et une femme en suivant les socles de compétences acquises lors des précédents modules. (Savoir-faire)
  2. Connaître les tendances du moment et les comparer avec les anciennes tendances. (Savoir et Savoir-faire)

Marketing :

  • Réaliser une étude de marché et un business plan. (Savoir-faire)
  • Etablir une liste de ses investissements premiers. (Savoir-faire)
  • Expliquer certaines notions de Marketing afin d’établir un plan « Pub » sur du court, moyen et long terme (Savoir)
  • Répertorier les démarches nécessaires, administratives, pour monter son entreprise. (Savoir-faire)
  • Etablir sa propre liste de « Prix » par rapport aux services qui vont être proposé. (Savoir-faire)
  • Dicter les codes vestimentaires, en entreprise (Savoir)
  • Animer et gérer un groupe (Savoir-faire)
  • Créer son logo et Choisir un nom (Savoir-faire)

Titre: Consultant(e) en communication par la valorisation de l’image.

D’autres objectifs sont évidemment ajoutés à cette liste en cours de formation

 

Quand, combien de temps et comment se déroule votre formation ?

Quand ?

Soit en même temps que les personnes ayant choisi le même que vous, soit en fonction de vos disponibilités.

Habituellement, nos élèves choisissent de suivre cette formation en 10 mois à raison de 6h00/ semaine. A vous de voir.

Pendant combien de temps ?

216 heures + Stages (non obligatoires)

Comment se déroule votre formation ?

Alternance de cours théoriques et de cours pratiques.

 

Matériel en option distribué par l’école : (700 €)

  • Drapage
  • Maquillage
  • Kit de coiffure
  • Mètre
  • Livres à lire en cours d’année
  • Nuanciers NCS

Si le prix est inférieur à 700 €, la différence est remboursée.

Les manuels scolaires sont comptés dans le prix de toutes les formations.